Traumatismes sexuels et EMDR

L’EMDR (Acronyme de « Eye Movement Desensitization and Reprocessing » ou Désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires) est une technique thérapeutique particulièrement efficace dans le traitement des :

  • Traumatismes
  • Etats de stress aigu (ESA) et Etats de stress post-traumatiques (ESPT) consécutifs à des évènements subis tels que les attentats, agressions, harcèlement moral ou sexuel, violences physiques, violences sexuelles, viols, incestes, agressions sexuelles, rapports sexuels douloureux, cambriolage, incendies, mais aussi suite de maladies physiques douloureuses ou chroniques (douleurs sexuelles, vaginisme, cancer, annonces de maladies chroniques, dysfonctions sexuelles post-opératoires, dysfonctions sexuelles à la suite de maladies sexuelles, éjaculations prématurées, examens cliniques traumatiques, etc)
  • Peurs ou phobies
  • Blocages

Dans le cadre de prise en charge de la santé sexuelle, l’EMDR peut être indiquée dans des cas de

  • violences sexuelles  (incestes, viols, agressions sexuelles, harcèlement sexuel, etc)
  • examens cliniques traumatiques
  • suite de maladies et infections des zones génitales
  • douleurs sexuelles ou souvenirs ancrés de douleurs sexuelles
  • défloration douloureuse
  • harcèlements liés à l’orientation sexuelle
  • éjaculation prématurée devenue traumatique
  • etc.

A la suite de certains évènements tels que les violences sexuelles peuvent apparaître certains symptômes alarmants :

  • Des troubles du sommeil
  • Des symptômes de reviviscence (l’évènement ou les évènements sont revécus en permanence)
  • De symptômes d’évitement (de toute situation qui s’apparente aux évènements traumatiques)
  • Un sentiment exacerbé de menace permanente, etc.

Dans le cas d’évènements plus anciens, l’EMDR va pouvoir aider à dépasser des peurs, phobies ou blocages installés, quand l’histoire de la personne apparaît à l’origine de tels symptômes, en retraitant les évènements déclencheurs du passé et du présent.

De nombreuses études internationales concernant l’EMDR et la prise en charge de l’état de Stress Post-Traumatique sont disponibles sur le site de l’institut français d’EMDR

En pratique, qu’est-ce que l’EMDR  et comment se passent les séances ?

On ne connaît pas précisément l’ensemble du fonctionnement cérébral mais on sait que si une personne a été bouleversée/traumatisée par un événement difficile, son cerveau n’a pas intégré l’information de la façon habituelle, ce qui fait que la situation difficile devient figée et la personne peut ainsi revivre des émotions ou sensations pénibles avec la même intensité qu’au moment de l’événement. Ces souvenirs peuvent alors interférer avec le fonctionnement quotidien de la personne et sa façon de voir son monde. Certaines personnes disent avoir l’impression d’être devenues « quelqu’un d’autre » à la suite d’un traumatisme ou de microtraumatismes à répétition.

Dans un premier temps, le thérapeute travaille avec la personne de manière à identifier les difficultés et les souvenirs sur lesquels il veut travailler, et pour déterminer si l’EMDR est le traitement approprié.

Pendant une séance d’EMDR, le thérapeute stimule la personne en lui faisant effectuer des mouvements oculaires rapides (ou par des Stimulations Bilatérales Alternées rythmiques) tout en la réexposant à des souvenirs ciblés et aux émotions et sensations que ces souvenirs succitent. On pense que l’EMDR agit de la même manière que la phase de rêve, pendant laquelle les yeux bougent rapidement, ce qui vient faciliter la « digestion » du matériel emmagasiné lors des expériences vécues.

Chaque personne aura sa propre façon de retraiter l’information associée à la situation difficile et le processus et les divers protocoles de traitement utilisés visent à parvenir à une diminution de la détresse associée au souvenir et à développer des pensées plus adaptées et choisies par la personne en traitement.

Une séance d’EMDR dure de 60 à 90 minutes et le nombre de sessions d’EMDR dont vous aurez besoin est fonction des traumatismes à retraiter.

Pour plus de compréhension du processus, je vous propose de regarder un reportage en ligne

Des ouvrages de référence

  • SHAPIRO Francine, SILK FORREST Margot, « Des yeux pour guérir, EMDR : la thérapie pour surmonter l’angoisse, le stress et les traumatismes », Collection Couleur Psy, Seuil, Paris, avril 2005
  • SHAPIRO Francine,  « Dépasser le passé », Seuil, collection Domaine psy, février 2014